Guy Lux


Photo credit: Sam Nimitz / CC BY-NC-SA
schmilblick
marque française n°00 3 057 531
20 sur 20
marque française n°00 3 010 415
intercontinent
marque française n°98 734 517

Feu Guy Lux assurait ses arrières en déposant de nombreuses marques. Si ma mémoire ne me joue pas des tours, je crois bien qu’il a plaidé (sans succès) la distinctivité de Keno, terme qu’il avait déposé à l’INPI.

Précédent Les coucougnettes
Suivant Ardisson

Un commentaire

  1. Fred
    Fred
    13 octobre 2004
    Répondre

    Le roi des jeux avait aussi défendu Intervilles jusqu‘en cassation : un arrêt de la chambre commerciale a été rendu le 11 Mai 1977 (Numéro JurisData : 1977-799136) commenté au Recueil Dalloz 1978 244 (note J. FOULON PIGANIOL) et dans la Gazette du Palais 1978 1 15 (Note J. CALVO).

Publiez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.