Pour récupérer les sommes qui lui étaient dues par la princesse Ira Von Fürstenberg (dont on voit ici qu’elle a déposé son nom comme marque), l’hôtel Royal Monceau a obtenu une ordonnance, confirmée par un arrêt de janvier 2005, l’autorisant à faire procéder à une saisie de ses biens.

L’huissier qui se présente à son domicile récupère ainsi entre autres "7 sacs et 10 malles Vuitton" pour lesquels il demande une évaluation directement chez le malletier.

Ultime déconvenue : ce sont des contrefaçons !

(source : Le Monde, 20 septembre 2005, cité par Gilles Klein sur Le Phare

Précédent

Répertoire de blogs juridiques francophones

Suivant

Markenblog

A propos de l'auteur

Frédéric Glaize

Conseil en Propriété Industrielle (dessins & modèles, marques), chez Plasseraud IP.
Créateur et éditeur du site pmdm.fr.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Un autre article intéressant :