Enrique Iglesias, une marque de préservatifs ?

Frédéric Glaize
Frédéric Glaize
Temps de lecture : 2 min.

Source : 24 heures de Montréal (10/11/2005)

Selon cet article, Enrique Iglesias veut commercialiser sous son nom une gamme de préservatifs.

Le crooner latin lancerait son produit alors que sont commercialisées les capotes Kiss, des modèles de Madonna (avec quelques soucis de licence pour les Etats-Unis), les Bill & Monica chinois pas tout à fait approuvés par les personnes nommées, et alors que des marques ont été déposées aux USA pour des Saddam Condoms (voir la marque sur TARR, je vous passe le slogan), et même – rappelez-vous – des Jesus Condoms.

Si le marché est encombré, il faut savoir se démarquer : en plus de leur marque, les produits auraient une autre particularité propre au chanteur : leur taille.

Enrique Iglesias a en effet avoué avoir été peu gâté par la nature (ActuStar 25/3/2004). Conséquence : « J’ai toujours eu un mal fou à trouver des préservatifs à ma taille et je sais combien la situation peut devenir embarrassante« , a déclaré l’intéressé.

A moins bien-sûr que cette citation ait été sortie de son contexte par les sites qui relaient l’information un peu partout et qu’Enrique Iglesias ait lancé l’idée des capotes juste pour plaisanter avec le Houston Press.

Partagez cet article
Suivre :
Conseil en Propriété Industrielle (dessins & modèles, marques), associé chez Plasseraud IP. Créateur et éditeur du site pmdm.fr.