Les marques de la Maison Violet (« une des principales références en matière de parfum pendant plus de cent ans« ) ont été relancées, après quarante ans de sommeil, par Akimoff.

Sur ces documents d’époque, on peut voir des avertissements contre la contrefaçon (« une rivale sans loyauté« ) qui traduisent en termes choisis l’agacement de la victime.

 photos : Benoît Tabaka

Précédent

Déjà un million de dépôts électroniques aux USA

Suivant

Igor et Grichka Bogdanoff : Temps X et Science X

A propos de l'auteur

Frédéric Glaize

Conseil en Propriété Industrielle (dessins & modèles, marques), chez Plasseraud IP.
Créateur et éditeur du site pmdm.fr.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Un autre article intéressant :