Une scultpure constituée de contrefaçons


David Rock DesignCC0

crédit photo : Douanes

 

Le musée de la contrefaçon s’est vu remettre le 27 février 2007 une sculpture constituée de quatre blocs superposés. La particularité de ces blocs de résine réside dans leur composition : il s’agit d’une compression de 4.717 montres contrefaisantes saisies par les services des Douanes du Havre le 17 mai 2006, dans un chargement en provenance de Chine et destiné au Ghana.

Cette sculpture “vise à interpréter, sous un angle artistique, le phénomène de société que constitue la contrefaçon, en stigmatisant la banalisation du rêve et du travail de qualité qu’elle représente” (source : douane).

Plus de photos sur le site de l’auteur, Sculpteur Maât.
Précédent Zigouigoui
Suivant Changement de nom de l'Office anglais