Parmi les pires méfaits des contrefacteurs, on trouve ces approximations et détournements surprenants.

On commence par des enseignes :


Yves Saint Laurent?
by Photocapy
 Some rights reserved

Oh la vache !
Un restaurant de Toronto
(autre photos).
   
Un cybercafé Google
Auchan et Carrefour, cote à cote
   
Opticien Google : photos de G3rswin
(Visto en el centro de porlamar)
   
A Séoul certains contrefacteurs ont encore pignon sur rue.
Photos reprises ici avec la permission de l’auteur © superlocal

Quelques paires de chaussures :

    La contrefaçon façon co-branding : aussi horribles soient elles, ces chaussures sont malheureusement très répandues à en croire la prolifération de sites web qui en proposent.

Birkinstick anyone?
  © by Slow Boat to China
(photo reprise ici avec la permission de l’auteur)

Ces fausses Birkenstock n’ont rien à voir avec un bâton ou Jane Birkin.

Enfin des produits qui ont bizarrement changé de nom :

 Some rights reserved.
Polo Ralpl House  by oopsilon

   
   
   

Précédent

Pucelle

Suivant

Blogmarks du 7/ 8 /2007

A propos de l'auteur

Frédéric Glaize

Conseil en Propriété Industrielle (dessins & modèles, marques), chez Plasseraud IP.
Créateur et éditeur du site pmdm.fr.

  1. En chine, j’ai vu une pub pour une marque de maroquinerie. MAnifestement ils avaient copié le style des sacs de chez Vuitton mais le nom m’a fait bcp rire : fuc iou

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Un autre article intéressant :