Lors d’une conférence de presse commune, Jean-Jacques Aillagon, Président de l’établissement public du musée et du domaine national de Versailles (EPV) et Thomas Grenon, Administrateur général de la Réunion des musées nationaux (RMN) ont annoncé la signature d’une convention formalisant le transfert de la marque château de Versailles.

En effet, par une bizarrerie administrative le château de Versailles n’était pas propriétaire de la marque « château de Versailles ». C’était la réunion des musées nationaux qui en était dépositaire depuis l’origine.

A la création de l’établissement public de Versailles en 1995 la marque n’avait pas été transférée au nouvel organisme.

On imagine les nombreux problèmes opérationnels liés à cette complexité juridique et qui rendait difficile une exploitation efficace de la marque par son propriétaire naturel.

Au terme des conventions de transferts signés en 2008 par les deux établissement publics, les transferts de propriété de la marque sont effectifs dès 2009.

La régularisation de cet imbroglio permet au château de Versailles une large latitude en matière d’exploitation de sa marque et lui offre un très vaste champ de projets à mettre en œuvre.

Précédent

Liens rapides du 9 février 2009 au 10 février 2009

Suivant

Le Cantal change de logo

A propos de l'auteur

Garmond

Strategic media planner & PR specialist

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Un autre article intéressant :