Jeux de mains : une large collection de vieux logos manuels

Frédéric Glaize

Pilules et Tonique Garnier

Frédéric Glaize

La condition de visibilité des pièces de produits complexes

Frédéric Glaize

Typographie : assimilation des lettres à l’aspect de diverses choses (deuxième série)

Frédéric Glaize

Otaries et phoques ornant des marques

Frédéric Glaize

Les chiffres clés de l’INPI pour les dépôts effectués en 2021

Frédéric Glaize

Dépôts de marques en Union Européenne en relation avec le conflit russo-ukrainien

Frédéric Glaize

Des noms de marques qui promettent des concepts uniques

Frédéric Glaize

Typographie : Quand le mot prend la forme des produits (première série)

Frédéric Glaize

Logos de couples : une galerie de marques déposées aux XIX et XXè siècles

Frédéric Glaize

Les pères sévères : marques constituées de portraits pas toujours souriants

Frédéric Glaize

Revue de presse du pMdM du 11 janvier 2022

Frédéric Glaize

Imagerie alsacienne en 32 logos + 1

Frédéric Glaize

La revue Propriétés Intellectuelles célèbre son vingtième anniversaire

Frédéric Glaize

Lancement du Prix APRAM 2022

Frédéric Glaize

Blip! : nouveau blog francophone dédié à la Propriété Intellectuelle

Frédéric Glaize

La société tchèque Explosia menace d’une action en contrefaçon la chanteuse Madonna.

Cette dernière a récemment fait immatriculer une société de droit britannique sous la dénomination "Semtex Girls Ltd" (Company No. 05668472). L’expression serait le surnom donné par la chanteuse à ses trois assistantes.

La société Explosia considère que la dénomination sociale Semtex Girls porte atteinte aux droits qu’elle détient sur la marque Semtex, exploitée pour désigner des explosifs.

A ce jour l’objet social de Semtex Girls Ltd demeure inconnu, mais Explosia fait valoir que sa marque a été enregistrée "dans toutes les classes" (ce qui est effectivement le cas de la marque tchèque que j’ai identifiée) et excipe en conséquence d’une protection absolue. C’est faire fi des principes de territorialité (au Royaume Uni, les seules marques Semtex en vigueur désignent des boisssons) et (si on devait effectivement considérer une marque enregistrée pour tous les produits et services) du risque de déchéance pour défaut d’usage.

A moins, évidemment, qu’Explosia soutienne que sa marque est notoirement connue. Elle est, en tout cas, connue de Madonna : le site ContactMusic cite les propos de la chanteuse sur le choix de cette dénomination : "The Semtex Girl is a girl who is dynamic, a girl who explodes (…)" (la Semtex Girl est une fille qui est dynamique, une fille explosive).

Prête à valoriser sa marque, la société tchèque espère pouvoir transiger avec Madonna, comme cela avait été fait avec le déposant de la marque de boissons Semtex.

Sources : Brand Republic, 1/3/2006 ; Radio.cz 2/3/2006.

Précédent

Arthur en vrai

Suivant

Direct8 : émission L'INVITE DE MA®QUE

A propos de l'auteur

Frédéric Glaize

Conseil en Propriété Industrielle (dessins & modèles, marques), chez Plasseraud IP.
Créateur et éditeur du site pmdm.fr.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Un autre article intéressant :