Le BOPI Marques du 26 mai 2006 apporte une amélioration en apparence légère, mais qui devrait s’avérer très appréciable en pratique (spécialement pour l’analyse des résultats lors des recherches d’antériorités) : la liste des produits et services visés par chaque demande d’enregistrement est divisée en paragraphes, classe par classe.

Quelques libellés demeurent toutefois présentés selon l’ancienne formule, en un seul bloc.

Précédent

Faux dans la bouche, pas dans la main

Suivant

Visite du Musée des Marques londonien

A propos de l'auteur

Frédéric Glaize

Conseil en Propriété Industrielle (dessins & modèles, marques), chez Plasseraud IP.
Créateur et éditeur du site pmdm.fr.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Un autre article intéressant :