MARQUES ET USURPATION DE SIGNES DE LA PERSONNALITÉ
par Fabienne DAIZÉ
Préface de Yves REBOUL

Présentation par l’éditeur :

Tout comme Bordas, Ducasse, De Coubertin ou De la Fressange… les noms célèbres, véritables «signes de la personnalité», sont aujourd’hui de plus en plus utilisés dans la vie des affaires, à titre de marques, pour désigner des produits ou services variés. Ils peuvent être usurpés, c’est-à-dire enregistrés en fraude des droits de leur titulaire, et sont donc l’objet de litiges lorsque se pose la délicate question de la coexistence entre marques et droits de la personnalité. Quelles sont les conditions du succès de telles actions ? Sur quel fondement est-il possible d’agir ? Quelles sont les atteintes à sanctionner ? Toutes les questions sont dans cet ouvrage … toutes les réponses aussi !

Précédent

Petite devinette du vendredi

Suivant

PI vs 3,1415926535

A propos de l'auteur

Frédéric Glaize

Conseil en Propriété Industrielle (dessins & modèles, marques), chez Plasseraud IP.
Créateur et éditeur du site pmdm.fr.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Un autre article intéressant :