Passage à Dotclear 2 (nom de code : Aoraki)


image : geralt


Victoire ! (crédit photo : Jasmic, sous licence CC)

La migration de Dotclear 1 à Dotclear 2 est terminée.

La phase la plus délicate (création d’un fichier .htaccess pour la redirection des url) a pu être menée à bien grâce à la méthode exposée par Kozlika sur son Klafouti. Et c’était pas de la tarte.

Quelques changement transparents effectués grâce à cette redirection :

  • les abonnés aux flux rss/atom et aux alertes par R-mail sont à présent alimentés via le flux Feedburner
  • les liens qui pointaient directement vers des billets ou vers des catégories sont redirigés vers les mêmes billets et catégories sur la version Dotclear 2 (la version Dotclear 1 continuera à coexister à coté, au moins pendant un certain temps par sécurité).

Pour autant les liens vers les tags ou les pages de l’ancienne version ne sont pas redirigés, ce qui à vrai dire ne devrait gêner personne.

Outre l’amélioration de l’interface d’administration, le passage à Dotclear 2 permet de bénéficier de nouvelles fonctionnalités, notamment la présence de flux rss plus nombreux (par rubrique, par tag, par auteur, par billet pour suivre les commentaires…), la présence de petites fiches de présentation pour chaque auteur (on est trois à ce jour), de meilleurs filtres contre les spams en commentaires (ce qui permet de ne plus imposer de test de Turing), un affichage plus véloce, etc. 

J’en ai aussi profité pour remettre à plat le thème : les utilisateur d’Internet Explorer 6 devraient à présent voir la colonne de menus placée correctement à droite des billets. Il ne reste que quelques modifications cosmétiques à apporter à la feuille de style (css).

La nouvelle adresse du sommaire du site est http://museedesmarques.ouvaton.org/dotclear ou bien http://pmdm.fr (l’ancienne version reste à http://museedesmarques.ouvaton.org).

La version beta de Dotclear 2 a son nom de code : ainsi c’est AORAKI qui désigne ce projet, histoire d’avoir un nom qui à lui seul suscite l’intérêt, comme celui des versions préliminaires de Venice project (Joost), Longhorn (Vista), Fusion (Divx6)…

Aoraki est le nom Maori du Mont Cook (NZ). Le leader de l’équipe Dotclear, Olivier Meunier, n’a pas eu de mal à justifier la pertinence du choix de ce nom :

“Au moment de trouver un nom de code à la version 2 de DotClear, j’ai d’un coup pensé à Aoraki, la magnifique ascension avec l’océan Pacifique en cadeau à l’arrivée, le sommet difficile, la cordée ou tout le monde est indispensable.

Ce fut long, difficile, parfois éprouvant mais vers la fin, l’océan pointe le bout de son nez et nous pouvons nous assoir quelques instants pour regarder en arrière l’immense chemin parcouru depuis Novembre.”

Précédent Entretien sur Intellectual Property Webnews
Suivant Bonnasses.net

3 commentaires

  1. Ce qui explique le fait recevoir à nouveau les dix dernières notes dans mon Google Reader ^^. Félicitation en tout cas pour votre blog :).

  2. Avatar
    4 mars 2007
    Répondre

    Les trois liens du haut “Aller au contenu | Aller au menu” sont ni vraiment visibles, ni vraiment utiles, ne faudrait-il pas les enlever ?
    (j’ai répondu à la question des gifs sur mon blog.)

  3. Frédéric
    4 mars 2007
    Répondre

    > Stéphane : Merci & désolé pour la pollution. C’était du à l’importation de billets les plus récents. Maintenant ça devrait rouler sans problème.

    > Pup : ces trois liens sont des reliquats du thème par défaut de Dotclear (qui m’a servi de base). C’est vrai que ça sert à rien. Ils vont disparaitre.

    Restent à faire : mise à jour du blogroll, gérer les noms de domaine museedesmarques.org et pmdm.fr, permettre le hspace pour les images (bloqué par le css du thème par défaut), ajouter un lien vers le sommaire sur le logo de Pup (avec une image transparente superposée ?), reconfigurer Blogmarks (problèmes avec Ouvaton ?), écrire des billets…

Publiez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.