Emmy's Birthday Cupcake
Creative Commons License photo credit: wishymom

Lancé le 25 août 2004 au fond d’un garage par une nuit sans lune, le petit musée est toujours là. Quatre ans après et avec une régularité qui tient de l’exploit (et de la passion), on essaye de continuer à provoquer des sourires et de la curiosité. On tente même d’être parfois un peu sérieux et de fournir des informations et de la jurisprudence avant tout le monde.

Merci Cédric, merci Rodolphe, merci et bonne chance David.
Très chers lecteurs réguliers, 800 (et des brouettes) fois merci.

Précédent

Liens rapides du 24 août 2008

Suivant

Liens rapides du 26 août 2008

A propos de l'auteur

Frédéric Glaize

Conseil en Propriété Industrielle (dessins & modèles, marques), chez Plasseraud IP.
Créateur et éditeur du site pmdm.fr.

  1. bravo et bonne continuation !! j’aime beaucoup vos articles (sérieux…ou non) et le référencement d’autres sites que vous effectuez, je vous lis presque tous les jours, ça me permet de me tenir informée de ce qui se passe et de ne pas être trop le nez dans mes dossiers 🙂

  2. Pu… 4 ans ! Des débuts artisanaux au site quasi-pro, la qualité du PMDM ne s’est jamais démentie et il mérite sa déjà longue existence (à l’échelle du web). Bravo et longue vie à lui (et son fondateur) !
    Bye (ça veut dire ciao en anglais) !

  3. Merci à l’excellent pMdM… et particulièrement à Frédéric pour toutes ces informations qui constituent une mine inestimable !
    Excellent anniversaire et bonne continuation pour, je l’espère, de nombreuses années encore !

    Petite question… pourquoi y a-t-il 9 bougies sur le gâteau d’anniversaire ? 😉

  4. Merci à tous fidèles lecteurs, confrères et amis du pmdm.

    @ Alain : on compte en années internet ; c’est un peu comme pour le calcul de l’âge des chiens. Donc au final, ça fait un peu plus au compteur 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Un autre article intéressant :