Jeux de mains : une large collection de vieux logos manuels

Frédéric Glaize

Pilules et Tonique Garnier

Frédéric Glaize

La condition de visibilité des pièces de produits complexes

Frédéric Glaize

Typographie : assimilation des lettres à l’aspect de diverses choses (deuxième série)

Frédéric Glaize

Otaries et phoques ornant des marques

Frédéric Glaize

Les chiffres clés de l’INPI pour les dépôts effectués en 2021

Frédéric Glaize

Dépôts de marques en Union Européenne en relation avec le conflit russo-ukrainien

Frédéric Glaize

Des noms de marques qui promettent des concepts uniques

Frédéric Glaize

Typographie : Quand le mot prend la forme des produits (première série)

Frédéric Glaize

Logos de couples : une galerie de marques déposées aux XIX et XXè siècles

Frédéric Glaize

Les pères sévères : marques constituées de portraits pas toujours souriants

Frédéric Glaize

Revue de presse du pMdM du 11 janvier 2022

Frédéric Glaize

Imagerie alsacienne en 32 logos + 1

Frédéric Glaize

La revue Propriétés Intellectuelles célèbre son vingtième anniversaire

Frédéric Glaize

Lancement du Prix APRAM 2022

Frédéric Glaize

Blip! : nouveau blog francophone dédié à la Propriété Intellectuelle

Frédéric Glaize
Précédent

Tables rondes CNCPI-ASPI en vue de la préparation à l’examen de qualification en matière de Marques, dessins & modèles 2012

Suivant

Miroku

A propos de l'auteur

Garmond

Strategic media planner & PR specialist

  1. C'est plus que honteux… C'est d'une mocheté, je met mon gosse de 6 ans devant illustrator, il fait beaucoup mieux. Surtout quand on sait que ce logo a couté 4,6 millions d'euros et que c'est nous qui le payons.
    C'est vraiment du foutage de geule !

  2. Moi aussi je trouve ce chiffre exorbitant mais après une petite recherche il faut replacer les choses dans leur contexte en terme graphique … et surtout arrêter de s'imaginer que le métier de graphiste est facile et que l'on s'en fou plein les poches ! ..

    Budget

    Dépose, fabrication et pose de la nouvelle signalétique : 4,5 millions € HT
    2,5 millions € HT la première année, 2 millions € HT la deuxième année.

    Création logo et charte : 68 700 € HT

    Indemnité pour les candidats non retenus : 9 000 € HT
    Budget Pixelis : 59 700 € HT

    Signalétique : 111 850 € HT
    Assistance à maîtrise d’ouvrage pour l’état des lieux et le recensement des besoins, la création d’un système de signalétique global et le suivi du déploiement.

    Le déploiement du logo s’ opèrera en 2 ans, sur l’ensemble des supports de communication et de la signalétique du Conseil général : bâtiments administratifs, collèges, structures sociales, musées, parcs et jardins, équipements sportifs, chantiers…

    Source : http://www.observatoiredessubventions.com/2011/ha

  3. Le nouveau logo du 92 ne justifie pas sont pris mais au moins il a le mérite d’être simple 🙂
    Je pense qu’ils auraient pu faire un concours parmi les écoles et retenir le meilleur.
    Faire participer les habitants de sa ville pour un logo aurait été une bonne démarche mais bon on participe avec nos impôts…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Un autre article intéressant :