Archives de logos canadiens


La Northern Army Preservation Society of Canada édite un site voué à la préservation de logotypes canadiens (signalé par Logo Design Love).

La note d’intention est toute à la gloire de la création graphique propre au pays de la feuille d’érable et de la poutine :

« Great design has become part of our landscape, and we believe that some of the world’s best is here in The North. Canadian designers have translated thousands of qualities across a hundred and fifty years into beautifully restrained, unforgettable icons that now make up our visual landscape.

We built upon the bold, no-bullshit European aesthetic and made it our own. Clean, tasteful design where it isn’t even required – the numbering on the sides of our trains; signs for national parks; our government letterhead. Even our wheat. Wheat doesn’t need good design, does it? We did it anyway, because it’s part of our culture. »

marque canadienne 0250442

Parmi ces logos, un des plus connus est probablement celui de l’équipe de hockey des Canadiens de Montréal, la plus ancienne équipe de hockey au monde encore en activité.

Les lettres C et H (pour Canadiens et Hockey) du logo sont ainsi disposées depuis presque un siècle : pour la saison 1916-1917, les chandails de l’équipe arborent pour la première fois ces deux lettres l’une dans l’autre.

Auparavant, une version du logo était constituée des lettres C et A (alors que l’équipe était connue comme le Club Athlétique Canadien) imbriquées selon une disposition analogue.

La valeur financière de l’équipe elle-même a dépassé le milliard de dollars (en 2014). La force de la marque n’est pas étrangère à ce résultat, ce que souligne André Richelieu, professeur de marketing de l’École des sciences de la gestion de l’UQAM : « Lorsque vous avez le produit, le marketing et les revenus qui proviennent en grande partie de la ligue avec ce contrat de télé faramineux, vous avez l’opportunité d’accroître non seulement la santé financière de votre organisation mais aussi de voir la valeur de la marque s’apprécier. »

Précédent Marques et enseignes exotiques en "franponais"
Suivant Folle de joie VS Fille de joie

Aucun commentaire

Publiez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.