Liane Foly


CC0 public domain Fotocitizen

 

marque française 99807505

 

Quand, comme Liane (pardon Tarzan, Eliane) on sait qu’un dépôt fait sous pseudonyme a été jugé nul (TGI Paris, 19 mai 1988, PIBD 1988 III 431 N°441),  on s’épargne les mésaventures de “René Fornieri” (j’aurais dit Hervé), qui sans atteindre la nullité, sont narrées (avec toujours le même talent) par Isabelle Meunier-Coeur dans la revue Propriété Industrielle (n°9, septembre 2003, p. 5, n°88).

Précédent Palindrome
Suivant Robert Pires : une marque semi-FIGUREative

3 commentaires

  1. Avatar
    Frédéric Glaize
    30 septembre 2004

    Benoit Tabaka raconte les aventures de Liane Foly et des dispositifs anti-copie sur son CD : Juriscom.net.

  2. Avatar
    solene meunier-coeur
    30 octobre 2004

    C’EST MA MAMAN ZABELLE MEUNIER-COEUR

  3. Avatar
    Alcides Andre Muniz Foly
    2 décembre 2004

    Please, i m need contact Liane Foly. I would like to know Liane Foly because it also is part of the Foly Family. Please Liane, writes for me, therefore I also am Foly.