Procter s’est payé Gillette sur une impulsion


 

via Challenges : Economie, L’achat de Gillette par Procter, juste impulsif

Dans un entretien accordé à Fortune, Alan G. Lafley, PDG de Procter, revient sur l’acquisition de Gillette par Procter & Gamble en début d’année et expose la stratégie de développement de cette marque.

Pour A. G. Lafley, “d’un point de vue stratégique, c’était une impulsion“.

Difficile de croire que l’opération puisse être résumée ainsi, quand on considère l’ampleur de la transaction : 57 milliards de dollars !

Sur la cohérence du mariage : “nous avons le savoir-faire pour transformer Gillette en une grande affaire de soins pour hommes (…) Les hommes commencent à acheter des produits de soin pour les cheveux ou pour la peau. Sur ce segment, Gillette a la marque. Nous, Procter & Gamble, nous avons la technologie.”

Toute l’astuce est là : imaginer ce qu’est le cœur du métier.”

Et innover constamment.

Avec la marque Tide, en “vingt et un ans, nous avons gagné 15 points de part de marché, non pas en dépensant plus que la concurrence mais en améliorant le produit, en moyenne, une fois par an.”

Par contre, la marque de piles Duracell (acquise dans le portefeuille de Gillette) angoisse le dirigeant qui ne la comprend pas.” C’est un marché sur lequel “(il) n’y a pas eu beaucoup d’innovation.”

Pour un retour en arrière sur l’histoire de la marque, voir la saga de Gillette sur le site de Prodimarques.

 

Précédent Changement de logo au DPMA
Suivant Evolution de typo pour le logo de Ricoh

Un commentaire

  1. Avatar
    Gillette
    10 mai 2006
    Répondre

    C’est fini Gillette de toute façon, dans quelques décénnies, nos enfants seront dénuées de poils, évolution de l’espèce humaine oblige. Procter ferait bien d’investir dans de l’électriue plutot que du Gillette 😉

Publiez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.