Dans son numéro du 20 avril 2005, Le Canard Enchainé se payait la tête de la nouvelle version du logo de la ville de Besançon, épluchant les factures et raillant le « laïus explicatif qui accompagne sur Internet ce changement de look« .

Du coup, la municipalité a du rougir de son étendard, car le nouvel emblême est invisible sur le portail de l’agglomération. La seule référence à l’adoption de ce logo est enfouie dans les archives des bulletins municipaux (évoqué dans ce numéro de janvier 2005, en page 21).

[merçi à Çédric pour çette çoupure çroustillante | voir aussi cet autre billet à propos de l’article du Canard].

Précédent

Signe (distinctif) de la main

Suivant

Super Ducks vs Ride the Ducks

A propos de l'auteur

Frédéric Glaize

Conseil en Propriété Industrielle (dessins & modèles, marques), chez Plasseraud IP.
Créateur et éditeur du site pmdm.fr.

  1. Le logo de la ville de Besançon est en revanche très bien décliné, en signalétique, sur véhicule, en éditions, etc. Le Canard a « oublié » de préciser que le coût mentionné comprenait l’ensemble des actions nécessaires suite au renouvellement… y compris les têtes de lettres, renouvellées quoi qu’il arrive… Beaucoup de bruit pour rien ? Besançon est en tout cas une ville qui a osé le logo typo (et) graphique, sans le compromis « vert », « bleu » et « rouge » de beaucoup d’autres villes… Sans le détail géographique, la rivière, la montagne, que sais-je encore. Stef.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Un autre article intéressant :