Nouveau logo EDF


CC0 public domain Wilhei

logo_edfdotcom
le logo d’EDF

Comme GDF, en route vers l’ouverture de capital, EDF vient de se parer d’un nouveau logo, dévoilé aujourd’hui par Le Parisien. Contrairement aux suppositions de La Tribune (article du 26/08/2002) ce n’est pas le logo de la branche anglaise EDF Energy qui a été adopté, même si le « e » minuscule y était déjà mis en avant.

Ce logo évoque pour sa partie graphique aussi bien « une turbine à cinq pales ou une fleur à cinq  pétales » (France 3) voire un rayonnement solaire. Autre élément notable, le « e » initial en minuscule « exprime tout à la fois l’énergie proche, celle de la cuisine, de la salle de bain, et une énergie technologique, le ‘e’ de l’électron« , selon l’agence Plan créatif, également à l’origine du logo GDF dans sa version modernisée. Il s’agit de la quatrième évolution de l’image d’EDF depuis la 2è guerre mondiale.

Présentation officielle le 7 juillet 2005. MàJ : communiqué d’eDF.

Précédent HUCK DOLL vs BOOM BOOM HUCKJAM : Tony Hawk accusé de contrefaçon
Suivant France Télécom : l'avenir des marques du groupe

24 commentaires

  1. 29 juin 2005
    Répondre

    M’est avis qu’il doit exister pas mal de logos similaires, à commencer par celui de Yoplait.

  2. 29 juin 2005
    Répondre

    Quand on envisage de lancer une nouvelle marque, qu’il s’agisse d’un nom ou d’un logo, il est toujours très fortement conseillé de procéder à des recherches d’antériorité de façon à évaluer le risque d’une intervention par un titulaire de droits antérieurs.
    En matière de marques, hors le cas des marques notoires, la portée des droits est limitée par le principe de spécialité (par exemple des yaourts ne sont pas considérés comme similaires à des services de transport d’électricité) et des marques constituées de signes identiques ou proches peuvent coexister sans risque de confusion. L’exemple le plus fréquemment cité est celui de Mont-Blanc. Mais on pourrait aussi penser à eS (skateshoes / électricité de Strasbourg) ou DC (skateshoes encore / comics).

    Et outre les droits de marques antérieurs, pourraient tout aussi bien être invoqués des droits d’auteur sur une oeuvre originale. D’ailleurs, en l’espèce le graphisme du logo eDF peut sans difficulté être qualifié d’oeuvre au sens du Code de la propriété intellectuelle (et celui de Yoplait aussi).
    Néanmoins pour le cas du logo de la petit fleur de Yoplait, le traitement graphique est assez différent de celui du logo eDF et il me semblerait abusif de retenir l’existence d’une quelconque contrefaçon.

  3. 29 juin 2005
    Répondre

    C’est vrai qu’il y a juste un air de vague ressemblance entre le logo eDF et celui de Yoplait. La forme évoquant une fleur ou un soleil est tellement banale, qu’on doit la retrouver maintes fois sans qu’il s’agisse pour autant de copies.

    Quant à Mont-Blanc, je me demande ce qui est le plus approprié : remplir le stylo avec de la crème, ou manger la crème avec le stylo en guise de cuiler ?

    Mais plus sérieusement, où commence et où finit ce concept de « marque notoire », qui me semble battre en brêche ce principe de spécialité ? C’est à la gueule du client ? Mais si les deux clients sont d’égale renommée ? Supposons Monsieur Yoplait ou Madame Nestlé qui emprunte le logo eDF pour une de ses spécialités pâtissières…

  4. 29 juin 2005
    Répondre

    Mais plus sérieusement, où commence et où finit ce concept de "marque notoire", qui me semble battre en brêche ce principe de spécialité? C'est à la gueule du client? Et si les deux clients sont d'égale renommée ? Supposons Monsieur Yoplait ou Madame Nestlé qui emprunte le logo eDF pour une de ses spécialités pâtissières…

  5. 30 juin 2005
    Répondre

    où commence et où finit ce concept de « marque notoire »

    Bonne idée pour un prochain billet. Je garde ça en réserve.

  6. Tioute
    1 juillet 2005
    Répondre

    Il faut tout de meme prendre en compte qu’EDF n’est pas une « marque » mais une entreprise avant tout… Et ce qui apparait aujourd’hui est le loge d’une entreprise, pas celui d’un marque… La difference peut paraitre legere lorsque l’on externe a l’entreprise, mais prend de la valeur lorsque l’on en fait parti.

  7. 1 juillet 2005
    Répondre

    Comme Danone ou L’Oréal, il s’agit d’une marque « ombrelle » ou « house-mark », qui a pour but de désigner l’ensemble des services proposés par l’entreprise. L’ancien logo d’EDF était bien enregistré à titre de marque.

  8. Nico
    8 juillet 2005
    Répondre

    Dites les gars, sincérement, vous le trouvez bien ce logo ???

    Moi je le trouve franchement pas terrible, fade, sans valeur… Il ne fait que sacrifier à la mode actuelle des pseudos logo qui se veulent exprimer la notion de « services » sans prendre plus de risque. Alors voilà, aujourd’hui 80% des grosses entreprises française, voir mondiale, se retrouve avec un logo fadace, sans caractère, qui ne deviennent plus qu’un « mot » comme tiré d’un texte, avec une petite « illustration » à coté… que l’on pourrait associer à n’importe quel autre « mot » pour optenir quoi ? ben rien d’efficace et de représentatif d’une société…

    Nous sommes en plein dans une vague de pauvreté créative dans le domaine des logo et de l’identité d’entreprise.

    Plan Créatif, agence conceptrice de ce logo, n’y déroge pas (elle avait d’ailleurs déjà fait très fort avec son logo pour GDF)

    Pour la plupart, les Dir Com de toutes ces grosses boîtes (changeant de logo) se foutent pas mal de leur future identité visuelle à mon avis, tout ce qu’ils recherchent c’est à travailler avec une agence connue pour pouvoir se justifier d’avoir fait intervenir les « meilleurs » avec un résultat forcément bon, afin d’être couvert auprès de leur direction…

    Ben oui, hein, quand on fait refaire le logo de sa boîte et que ça coûte 65.000 euros (EDF) rien que pour la création, ben faut pouvoir se justifier 😉 faut avoir le discours derrière des consultants « avertis » eux…

    Surtout quand on voit le résultat (EDF)… Y’a du discours à tenir 😉

    Alors voilà ce qu’on peut lire après dans les médias : « Le logo actuel « ne reflétait plus la vocation actuelle de l’entreprise c’est-à-dire l’ouverture sur l’Europe et l’internationale, et la diversification du groupe ». Le « e » minuscule doit exprimer la proximité, la science et la technologie, le « e » faisant référence à l’électron, a-t-il indiqué. »

    Excusez moi… je suis virulent, c’est vrai, mais franchement ce n’est que du blabla tout ça, du foutage de gueule.

    Et j’aimerai qu’on arrive à me persuader du contraire 😉 Enfin bon… ça marche comme ça, mais c’est triste.

  9. dr.jackyll
    8 juillet 2005
    Répondre

    de quand dater l’ancien logo d’EDF d’ailleurs ? j’ai l’impression de l’avoir toujours vu.

  10. max
    8 juillet 2005
    Répondre

    1987 je crois

  11. francki 35
    12 juillet 2005
    Répondre

    Et bien voilà, encore une bouse….après ANPE, GDF,ELF, SNCF, voilà que l’EDF choisit un logo de merde….n’ayons pas peur des mots….une typo passe partout, un e minuscule, qui rend mineure, et qui ne symbolise que la pauvreté intellectuelle des créatifs responsables de ce « truc » sans forme, sans style, sans intérêt…dire que ça a coûté 65 000 euros….moi graphiste spécialisé en identité visuelle (BADP), j’enrage….ila passé combien de temps dessus le créatif ? Deux heures, et encore sans toucher un crayon….et l’illustration….pfffff, n’en parlons pas…disons que ce type de personnage est tellement vu dans les logos de toute entreprise à vocation « humaniste » (je me marre, entreprise humaniste, deux termes incompatibles), qu’elle me navre….on dirait un dessin d’enfant….ridicule…c’est tout simplement un SCANDALE…!!!!

  12. 12 juillet 2005
    Répondre

    Je vois que l’annonce de nouveaux logos suscite énormément de commentaires qui se contentent de critiquer dans des termes peu diplomates, toujours sur le même air connu « c’est trop cher » (si vous creusez un peu, vous verrez que le montant annoncé ne correspond pas aux seules heures de travail du créatif) et « c’est scandaleux j’aurais fait mieux ».

    Allez, un peu de courage, je lance un grand concours : et vous comment l’auriez-vous dessiné ?

  13. volnay71
    15 juillet 2005
    Répondre

    j’aimerais bien savoir combien ca va couter sur la prochaine facture?

  14. Chan
    20 juillet 2005
    Répondre

    Le dessinateur de logo EDF est un fan de Jackie CHAN ? J’ai vu la forte empreinte de Hong Kong. Si on regarde le drapeau officiel de cette ville, ce logo lui resemble beaucoup. Les 5 pales, les couleurs, même la forme. En fait le drapeau HK est composé de 5 pétales blanches de fleur sur fond rouge. Et le logo à l’inverse.

  15. 20 juillet 2005
    Répondre

    Le drapeau évoqué par Chan est visible ici : http://www.atlasgeo.net/htmlg/HongKong.htm

  16. bertrand
    23 juillet 2005
    Répondre

    En tout cas, ce logo a élévé un débat de haute voltige dans mon salon ; Petite fleur ou petit bonhomme ? Je suis consterné ; C’est une petite fleur à cinq pétales, moi qui l’appellais déja « le petit bonhomme d’EdF. Pff une fleur… Peace’N LOve. Quand à moi, je vais rendre les armes dans mon salon.

    Tramb, en passant.

  17. karine
    1 septembre 2005
    Répondre

    je suis carrément d’accord avec Chan, le logo EDF est trés inspiré de celui de Hong kong mais la créativité vient de ce que l’on voit, regarde et ressent pas toujours consciemennt en plus. toujours est-il que comme fred je vous trouve trés dur avec le créa EDF et je relance le défi : et vous, comment l’auriez vous fait?

  18. tchobanoff
    12 septembre 2005
    Répondre

    Hello,

    moi j’ai un ami qui dit avoir vu ce logo EDF il y a 1 an dans le village de Nant dans l’aveyron.

    peut être qu’EDF faisait un test sur une partie (représenative) de la population…

    Quelqu’un a t’il déjà entendu parlé de cette apparition ?

    merci à tous ceux qui seront me répondre

    Nicolas

  19. tchobanoff
    12 septembre 2005
    Répondre

    Hello,

    moi j’ai un ami qui dit avoir vu ce logo EDF il y a 1 an dans le village de Nant dans l’aveyron.

    peut être qu’EDF faisait un test sur une partie (représenative) de la population…

    Quelqu’un a t’il déjà entendu parlé de cette apparition ?

    merci à tous ceux qui seront me répondre

    Nicolas

  20. belle des champs
    12 septembre 2005
    Répondre

    Bonjour Tchobanoff !!

    Alors pour moi ton ami dit n’importe quoi… Il n’est pas un peu Marseillais ??

    Gros Bisous !! je t’aime bien,

  21. lolotte
    29 septembre 2005
    Répondre

    JE TROUVE CE LOGO TRES BANAL MAIS BON TOUT EST UNE QUESTION DE GOUT APRES MAIS C EST VRAI QUE L ON NE PARLE PAS ASSEZ DE SA SIGNIFICATION CAR MOI MEME TRAVAILLANT CHEZ EDF GDF JE CONNAIS SA SIGNIFICATION DEPUIS PEU

  22. max
    9 août 2006
    Répondre

    on est tous d’accord pour dire que le logo laisse beaucoup à désirer. maintenant,

    on peut mettre en cause l’agence qui n’a pas su guider son client, et surtous le client qui a du donné un objectif de brief tous a fait merdique.

    question:

    qu’elle est la ou les personne(s) decisive qui a ou ont donné leur accord chez EDF pour ce logo ???

  23. edf_uto
    2 septembre 2006
    Répondre

    Le logo EDF est en réalité la représentation de la diversité du groupe edf, les cinq branche sont tous différentes: 2 branches pour les principaux métiers d’edf: la production et la distribution et 3 branches pour les énergies d’edf: 1 pour le nucléaire, 1 pour les energies fossiles et 1 pour les energies renouvelables. Ce logo symbolise également la dynamique d’edf en intégrant un mouvement, il représente de plus la proximité par la couleur orange signe de chaleur humaine et par son symbole, car il s’agit bien d’un petit bonhome. Par ailleurs la typographie a changée, le « e » de edf n’est plus en majuscule, il représente l’electron, base de l’energie electrique. (source: direction de la communication edf).

    De plus, c’est la direction de la communication qui a commandé le nouveau logotype, après sélection des meilleurs logos proposés, la direction générale adopte le « gagnant ».

  24. mig 63000
    22 décembre 2006
    Répondre

    le créateur du logo yoplait s’appelait Alberto Morata

Publiez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *