Les Wyrd Sisters, un trio canadien a engagé une action en justice visant notamment à faire interdire la sortie au Canada du quatrième film de la série Harry Potter, "la coupe de feu". Warner Brothers et des musiciens de Pulp et de Radiohead se sont vus assignés par le groupe qui leur reproche la présence dans le film d’un groupe fictif dont le nom est également Wyrd Sisters.

D’après certaines personnes qui l’auraient lu, dans le livre de JK Rowling, le nom du groupe en question était plus communément "Weird Sisters" (une référence à Sheakspeare ?).

L’affaire a démarré en juin quand Warner Brothers avait sollicité l’accord des Wyrd Sisters pour utiliser ce nom dans le film, moyennant une indemnité de 5000$. La demande a été réitérée et la somme portée à 50000$. Dans son assignation, le groupe réclame à présent 40 millions de dollars à titre de dommages et intérêts.

A défaut d’avoir pris le soin de déposer son nom comme marque (et de pouvoir agir plus facilement en contrefaçon de celle-ci), le groupe ne peut invoquer comme fondement que le passing-off (ce qui correspond -le parallèle est grossier- plus ou moins en France à la concurrence déloyale) ou invoquer des droits d’auteur sur le titre "Wyrd Sisters" (ce qui reste aléatoire). Quelque soit le fondement invoqué, c’est la confusion ou du moins le risque de confusion que le groupe cherche à éviter :"Si nous jouons quelque part où nous n’avons jamais joué après la sortie du film, combien de gens se présenteront croyant voir des membres de Radiohead ?".

Références :

Mise à jour (6/11/2005) : Sander Gelsing (4/11/2005) indique que la justice canadienne ne bloque pas la sortie du film.

Previous

Protection des marques notoires à l'Ile Maurice

Next

Katrina

Frédéric Glaize

About Author

Frédéric Glaize

Conseil en Propriété Industrielle (dessins & modèles, marques), chez Plasseraud IP.
Créateur et éditeur du site pmdm.fr.

2 comments

  1. Les Weird Sisters apparaissent dans Macbeth. Voir l’article Wikipedia à ce sujet : .

    Cela dit, peut-être JK Rowling s’est-elle également souvenue de Weird Tales, revue américaine créée en 1923 et toujours existante, spécialisée dans le récit d’horreur. Ray Bradbury et H.P. Lovecraft, pour citer les deux plus célèbres, y ont collaboré.

    Weird Tales possède un site officiel : http://www.weird-tales.com/ Il y manque malheureusement une iconographie. Pour admirer les couvertures toujours intéressantes de ce magazine : Google Images.

  2. J’ajouterais qu’en 1988, l’écrivain britannique Terry Pratchett a publié son livre “Wyrd Sisters”, nettement inspiré de l’univers shakespearien… Il a donc l’antériorité sur le groupe de musique, formé en 1990 d’après leur site officiel…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Check Also