Jeux de mains : une large collection de vieux logos manuels

Frédéric Glaize

Pilules et Tonique Garnier

Frédéric Glaize

La condition de visibilité des pièces de produits complexes

Frédéric Glaize

Typographie : assimilation des lettres à l’aspect de diverses choses (deuxième série)

Frédéric Glaize

Otaries et phoques ornant des marques

Frédéric Glaize

Les chiffres clés de l’INPI pour les dépôts effectués en 2021

Frédéric Glaize

Dépôts de marques en Union Européenne en relation avec le conflit russo-ukrainien

Frédéric Glaize

Des noms de marques qui promettent des concepts uniques

Frédéric Glaize

Typographie : Quand le mot prend la forme des produits (première série)

Frédéric Glaize

Logos de couples : une galerie de marques déposées aux XIX et XXè siècles

Frédéric Glaize

Les pères sévères : marques constituées de portraits pas toujours souriants

Frédéric Glaize

Revue de presse du pMdM du 11 janvier 2022

Frédéric Glaize

Imagerie alsacienne en 32 logos + 1

Frédéric Glaize

La revue Propriétés Intellectuelles célèbre son vingtième anniversaire

Frédéric Glaize

Lancement du Prix APRAM 2022

Frédéric Glaize

Blip! : nouveau blog francophone dédié à la Propriété Intellectuelle

Frédéric Glaize

Voici quelques pistes pour les étudiants qui souhaiteraient étudier à l’étranger le droit de la propriété intellectuelle, dans un pays voisin de la France.
Ce billet fait suite au recensement des Masters en Droit la propriété industrielle ou des Masters en Droit des TIC, sur le blog de Laure Marino et sur celui-ci.

Si vous souhaitez étudier la propriété intellectuelle en anglais, vous pouvez d’abord songer à… la Belgique. A l’Institut d’Etudes Juridiques Européennes (Université de Liège), est dispensé un DEA Droit de la concurrence et propriété intellectuelle / LL.M. in Competition and IP Law. Les cours de cette formation sont dispensés en anglais ou français.

Pour ceux qui voudraient traverser la Manche, vous pouvez consulter, compilée par Steve Hedley sur son site personnel, une liste de LLM (Legum Magister, qui a donné en anglais Master of Laws) dans le domaine du droit et des technologies de communication et d’information.

[Ce billet ne prétend pas être exhaustif, et sera suivi d’autres. A cette fin, vos indications sont bienvenues, dans les commentaires ci-dessous ou par mail à l’auteur. Merci !]

Précédent

Kate Moss

Suivant

Affaire Milka : article de Me Lacker

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Un autre article intéressant :