Playboy’s Bunny


David Rock DesignCC0

   
  marque US n°78828764   marque US n°71686448
(First Use in Commerce Date: 1954-06-15)

Cette fameuse tête de lapin emblématique de Playboy a été dessinée par Arthur Paul en 1954. L’auteur du logo a ensuite exercé la fonction de Directeur Artistique du magazine pendant trente ans.

Largement connu et reconnu le Bunny fait parti d’un patrimoine intellectuel farouchement défendu contre la contrefaçon, notamment sur le net. Ainsi par exemple la marque Playmate a été l’une des premières dont l’emploi non autorisé dans les meta-tags1 a été condamné et ce à plusieurs reprises.

On peut citer en ce sens une affaire Playboy Enterprises, Inc. v. Calvin Designer Label, DC Ncalif, No. C 97-3204; 9/8/97 (Preliminary Injunction Order).

En revanche Terri Welles n’a pas été condamnée pour avoir utilisé le terme "playmate" dans les balises meta du site web sur lequel elle montrait ses photos, puisqu’elle fut précisément une Playmate du magazine. Il s’agit de l’affaire Playboy Enterprises, Inc. v. Welles, No. 98-CV-0413-K (JFS), S.D. Cal. Apr. 21, 1998 (Decision).

Dernier exemple : l’affaire Playboy c. Netscape & Excite s’est soldée par une transaction, juste après que la Cour d’Appel des Etats-Unis pour le Neuvième Cicuit ait jugé que la commercialisation des mots clés "playboy" et "playmate" pour déclancher l’affichage de bannières publicitaires au profit de tiers portait atteinte aux marques en cause. Playboy Enterprises, Inc.v. Netscape Communications Corp., CV-99-00320-AHS & Playboy Enterprises International, Inc. v. Excite, Inc., CV-99-00321-AHS-02 (Opinion).


impossible de faire fondre la mascotte ?

 

____________________
1 A  une époque où ces codes étaient plus importants pour le référencement.

Previous Sélection de blogs
Next Nouveau blog d'avocats (ex-CPI) : @mark

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.