Ségolène attire les dépôts de marques


Photo credit: Parti socialiste CC BY-NC-ND

Bien qu’à cette heure les sondages ne puissent plus être publiés, je me risque à signaler que si l’on se fie aux dépôts de marques, le candidat le plus cité est une candidate. Le prénom, son diminutif et le nom de la candidate socialiste ont suscité des convoitises conduisant particuliers et sociétés sur le chemin de l’INPI. On avait ponctuellement identifié sur le pMdM des marques “Ségolène tout pour plaire” et “Segolene on top” ; voici maintenant en complément une ribambelle de dépôts faisant référence à Ségolène Royal.

On a ainsi une marque “SEGOLENE PRESIDENTE” déposée aussi bien pour des dépilatoires (classe 3) que des patrons pour la couture (classe 16) ou des services de jeux d’argent (classe 41). Tout un programme en un libellé de trois classes.

Abolir l’espace : c’est ce que fait Telefun (société qui appartient comme Skyrock au groupe Orus) pour créer par contraction ce néologisme.

Sonnant comme un slogan de manifestation, voici une marque qui fait dans l’homonymie.

Homonymie encore : comme par exemple E. LECLERC, la marque suivante est construite selon une structure des plus banales : un déposant cherche à protéger son nom patronymique précédé de l’initiale de son prénom.

Et toujours au nom des mêmes co-titulaires, cette marque déposée dans la foulée ne comporte plus qu’un prénom. Mais pas celui de madame.

 

 

Un spirituel marchand de spiritueux aimerait que les assoiffés consomment une SEGOLENE au comptoir.

 

 

Un parfumeur rêve quant à lui d’enivrer les consommateurs avec son esprit de parfum SEGOLENE.

Merci à Rodolphe Grisey qui a relevé ces marques.

Précédent Buvez, fumez à en crever ...
Suivant Inspirés par la campagne...

Un commentaire

  1. […] Ségolène attire les dépôts de marques […]

Publiez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.