Livre de la semaine : Propriété Littéraire et artistique (6è. édition) par Pierre-Yves Gautier


CC0 Public Domain ullelo

Le professeur Gautier, responsable du Master 2 de droit de la propriété littéraire, artistique et industrielle de Paris II, est l’auteur d’un ouvrage de référence en matière de droit d’auteur. S’il ne livre pas une simple liste de réponses toutes faites, c’est au contraire avec plusieurs niveaux d’approfondissement que ses réflexions sont menées sur la multitude de questions qui jalonnent la matière.

Présentation du livre par l’éditeur :

La propriété littéraire et artistique est au cœur des enjeux de société, comme le prouvent les débats sur le téléchargement ou la numérisation des ouvrages sur l’Internet. Elle constitue l’encadrement juridique de la création et de la « consommation » des biens culturels de toutes sortes.

Cette nouvelle édition entièrement refondue de Propriété littéraire et artistique comprend une mise à jour soignée des lois et arrêts ainsi qu’une vue critique et transversale de la matière, qui débouche sur de nombreuses voies de réflexion. Pour alimenter celles-ci et aller plus loin, l’auteur fait un usage systématique des autres disciplines juridiques comme le droit civil (contrats, preuve, délits, biens, sûretés, droit patrimonial de la famille), le droit des affaires, le droit international privé, le droit pénal ou le droit social.

Ce livre a un triple objet : présenter le plus clairement possible les multiples facettes du droit de la propriété littéraire et artistique, matière en expansion permanente, notamment par l’exceptionnelle stimulation que lui procurent les nouvelles technologies.

Mettre en ordre le foisonnement des règles qui l’encadrent, françaises et européennes, ainsi que l’abondante jurisprudence à laquelle elle donne lieu, afin d’éviter l’impressionnisme et la confusion.

Approfondir, renouveler des questions qui semblent classiques et en découvrir d’autres, inédites, en livrant un maximum de pistes tout autant pratiques que conceptuelles, à destination de tous les juristes, quelle que soit leur catégorie socioprofessionnelle.

Merci à Me Philippe Allayes qui m’a signalé cette nouvelle édition.

Précédent Bétisier des contrefaçons 2
Suivant Blogmarks du 27 / 09 / 2007

Aucun commentaire

Publiez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.