Un clip de Britney Spears interdit pour contrefaçon de marques Louis Vuitton


David Rock DesignCC0
extrait du clip litigieux
  View Representations ..   Limage “http://oami.europa.eu/CTMOnline/images/CTMOnline/07/0011760.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.
 marque communautaire n°3891397  marque communautaire n°1176007
NB : ne disposant pas du texte du jugement, j’ignore si ce sont effectivement ces marque qui étaient invoquées.

Un jugement du TGI de Paris rendu le 14 novembre 2007 a interdit la diffusion du clip de la chanson “do something” de Britney Spears. Un plan fugace est jugé contrefaisant des droits de marque de Louis Vuitton.

Sony BMG, sa filiale Zomba (producteurs du clip) et le site MTV Online qui le diffusait, ont été condamnés en première instance à payer solidairement 80 000 euros de dommages et intérêts au maroquinier.

L’AFP cite deux extraits du jugement : selon les juges “[c]ertes, les images représentant la toile sont fugaces, cependant le réalisateur a voulu clairement mettre l’accent sur la toile Louis Vuitton en la montrant en gros plan pendant quelques secondes de sorte qu’elle ne peut échapper même à un spectateur peu attentif”.

Le préjudice de la société Louis Vuitton Malletier réside “dans l’atteinte à la valeur économique de ses marques, et notamment à l’image de luxe qu’elle promeut et qui apparaît éloignée de l’image portée par Britney Spears”.

Source : AFP, 16 nov. 2007

Précédent La marque Ombrelle
Suivant Blog australien

2 commentaires

  1. Avatar
    Alexandre
    21 novembre 2007
    Répondre

    Pour l’image portée par BS et qui apparaît éloignée de celle “de luxe” de LV…la chanteuse appréciera certainement
    @

  2. […] dans un clip où une contrefaçon du motif Cherry Blossom était visible pendant une seconde. Le jugement avait retenu que l’image de B. Spears n’était par tout à fait Vuitton-compatible […]

Publiez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.