Livres : La gestion de la documentation juridique, Code de la Propriété Intellectuelle 2011 et Los Logos Compass


CC0 Public Domain ullelo

Pour renouer avec de bonnes habitudes, nous signalons ici la publications d’ouvrages remarquables et susceptibles d’intéresser les différentes composantes du lectorat du pMdM.

Avec la version annuelle de l’indispensable Code de la Propriété Intellectuelle chez deux éditeurs de référence, une approche structurée et méthodique de la gestion d’une documentation juridique toujours plus pléthorique s’impose. Et pour le plaisir des yeux, on trouvera un nouveau volume de la très belle série Los Logos.

Présentation de l’ouvrage par l’éditeur

Trouver l’information juridique pertinente, de façon rapide et économique, est un gage de réussite pour tous les juristes, de l’universitaire, étudiant ou chercheur, au professionnel confirmé, mais aussi pour tous ceux qui, un jour, sont confrontés à un problème de droit.
Savoir comment cette information est produite, diffusée et traitée par les différents acteurs de la chaîne de production documentaire (jurisprudence, norme, doctrine) est aussi un moyen de s’approprier les usages et les bonnes pratiques de recherche et d’écriture du droit.
Voici les objectifs que ce manuel de gestion de la documentation juridique souhaite remplir, en présentant les méthodes les plus éprouvées ainsi que les plus innovantes de traitement et de recherche de l’information juridique.

L’auteur, de double formation juriste et documentaliste, a créé le système d’information du Conseil constitutionnel et été éditeur juridique en ligne. Il est, depuis 2008, chargé de mission « Valorisation des ressources documentaires » auprès du Secrétaire général du Gouvernement.

Éditeur : L.G.D.J
Collection : Systèmes
Date de parution : 01/2011

Préface de Cédric Manara (disponible sur son site)

[amazon-product]2275035346[/amazon-product]

Comme chaque année, les éditions Dalloz publient une version du Code de la Propriété Intellectuelle, enrichie de commentaires et de notes.

Note de l’éditeur :

11e édition du Code de la propriété intellectuelle Dalloz entièrement annoté et commenté par M Sirinelli, Mme Durrande et M Latreille. Les lois sur la protection du droit d’auteur contre le téléchargement illégal sont intégrées et commentées.

[amazon-product]224710553X[/amazon-product]

Le code rouge a ses partisans et le code bleu les siens. Une documentation complète et à jour ne laisse pas de place à l’alternative : il faut avoir les deux si on veut tirer tout le profit de la partie éditoriale qui fait la valeur de ces ouvrages.

Note de l’éditeur :

Destiné aussi bien aux professionnels qu’aux étudiants,ce code richement commenté comprend outre les textes codifiés, les textes nationaux non codifiés, les textes européens et internationaux régulièrement tenus à jour ainsi que les textes fiscaux, dont intégralité des conventions fiscales auxquelles la France est partie. Il présente tant la jurisprudence nationale que  la jurisprudence européenne, avec l’important apport des inédits JurisData ; les décisions de l’Office européen des brevets (OEB) comme celles de l’Office de l’harmonisation dans le marché intérieur (OHMI) ou de l’Organe de règlement des différends de l’OMC. Et, depuis sa précédente édition, le code s’attache aussi aux procédures alternatives en matière de noms de domaine (UDRP et .fr). Parmi de très nombreuses nouveautés : les décisions du Conseil constitutionnel sur les lois dites ” Hadopi ” ou celle du 6 octobre 2010 intéressant les noms de domaine ; les lois ” Hadopi ” : la loi du 12 juin 2009 et la loi du 28 octobre 2009 avec leurs récents décrets d’application publiés en 2010 ; les nouvelles dispositions légales (2009) et réglementaires (2010) sur les droits des journalistes ; le Traité sur le droit des brevets ratifié par la France en 2009 et publié en 2010; les ” grands arrêts ” tels que L’Oréal c/ Bellure (2009) ou Google (2010) de la Cour de Justice rendus en matière de marques.

Michel Vivant, agrégé des facultés de droit, professeur à l’école de droit de Sciences Po, responsable de la spécialité ” propriété intellectuelle ” du master de droit économique, senior counsel Gide Loyrette Nouel, et pour la partie fiscale, Jean-Louis Navarro, maître de conférences (HDR) à l’université Lumière Lyon 2, directeur du laboratoire de droit comparé et international des affaires, directeur du master 2 professionnel en droit des affaires comparé.

[amazon-product]2711013774[/amazon-product]

Le cinquième opus de la série Los Logos est sorti cet été. Comme ses prédécesseurs, il regroupe une sélection de travaux de graphistes ayant récemment eu à plancher sur le design de logotypes. A la grande qualité de présentation, s’ajoute cette fois-ci un contenu éditorial un peu plus fouillé, même si l’impact visuel des très nombreux logos sélectionnés reste l’élément prédominant.

Note de l’éditeur :

Like its predecessors, this fifth edition in the Los Logos series offers a definitive overview of current developments and advancements in logo design with the high-quality selection of up-to-the-minute work that readers have come to expect. But with a larger format and more text features, the focus of this book has been further sharpened from a comprehensive documentation to a competent classification of prevailing tendencies in design.

Los Logos 5: Compass aims to be not only an archive of current design, but to educate designers and clients about which approaches make the best fit for a given project–an issue that is especially important in a challenging economy in which innovation and identity are essential.

[amazon-product]3899553209[/amazon-product]

Précédent Logo de la présidence française du G20-G8
Suivant Marque Bretagne

Aucun commentaire

Publiez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.