PPR devient Kering


François Pinault, S. PlaineCC BY-SA 4.0
marque française 3920561

Kering est le nom voué à remplacer celui de PPR. Le changement, qui a été officiellement annoncé concomitamment à la mise en ligne du site kering.com, doit encore être approuvé par le Conseil d’Administration en juin 2013.

Pour décortiquer et commenter le choix de ce néologisme, l’Express a interrogé Marcel Botton, qui souligne certaines des particularités & ambiguïtés de ce type de marques : « ce sont les actionnaires, les pouvoirs publics ou encore les fournisseurs qui sont concernés [par ce changement de nom]. Ca ne change rien pour le consommateur final parce qu’il ne va pas acheter un produit Kering mais la marque Gucci, Yves Saint Laurent ou Balenciaga.« 

Le groupe, présente sa nouvelle identité en soulignant la référence aux origines géographique du dirigeant :

Kering can be pronounced and understood as ‘caring’.
The new name describes our attitude towards our brands, people, customers, stakeholders and the environment.
The change of name is also an opportunity to reaffirm the Group’s international dimension while acknowledging its origins in the Brittany region of France.
In Breton ker means ‘home’ and ‘place to live in’.
Kering is therefore the family home which our brands and our employees inhabit.

Our new emblem is an owl, a sign of wisdom.
It represents the visionary side of the Group, our ability to anticipate trends and spot potential.
A discreet and protective animal, it is a powerful symbol for a company that guides and nurtures its brands and people.

Un changement aussi important dans un groupe de cette ampleur, ça ne s’improvise pas. On peut ainsi observer que le dépôt a été effectué en mai 2012 et au nom d’un prestataire du Conseil en Propriété Industriel de PPR, qui l’a formellement rétrocédé par la suite.

CTM 011587169

Le slogan « empowering imagination » avait quant à lui été déposé de la même manière, dès décembre 2011, avant d’être étendu par la voie d’une marque internationale (le dépôt à l’OHMI n’a probablement pas été tenté compte tenu du peu d’enthousiasme de cet Office pour les marques constituées par un slogan) .

Le logo de chouette stylisée a quant a lui été déposé bien plus tard (en septembre 2012), sans l’intermédiaire d’un homme de paille. Sa protection hors de France passe cette fois par l’OHMI.

Précédent Hashtag et marques : quelles tendances ?
Suivant Cons, Petite Salope, Couillonade et autres noms de marques dévalorisants

Un commentaire

  1. 4 décembre 2013
    Répondre

    Avec "Kering", on est très très loin du métier d'origine de François Pinault, de marchand de bois 🙂 en Bretagne

Publiez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *