Laputa, Moco & Pajero : vavavoum !


CC0 public domain annekarakash

Source : “Nissan et Mazda vont peut-être devoir débaptiser deux de leurs véhicules afin de pouvoir les vendre au Chili” (AFP 26/03/2003) sur Autoactu

Certains noms de marque de voitures japonaises n’ont pas toujours été choisis de façon heureuse pour les pays hispanophones.

Le monospace de Nissan baptisé Moco n’a pas fait rêver les foules. Ce nom signifie en effet “morve” en espagnol.
La Mazda Laputa n’est pas mieux baptisée, le nom évoquant plutôt vulgairement une profession qui pratique la marche à pied.
Et si le 4×4 Pajero de Mitsubishi se transforme en Montero au delà des Pyrénées, c’est que le nom d’origine signifie “branleur”.

Merci pour ces informations à François Cavallino, créateur de noms de marques.

Précédent Halloween : tricks & threats
Suivant Musée Orangina

2 commentaires

  1. Avatar
    Marie-B
    28 octobre 2004
    Répondre

    Cf. le film de Hayao Miyazaki : "Tenkû no shiro Rapyuta (1986)"
    aka "Laputa: Castle in the Sky"
    vendu en France sous le titre "Le château dans le ciel"…

  2. Avatar
    1 novembre 2004
    Répondre

    Au Canada, la General Motors a dû modifier le nom imaginé aux USA d’un nouveau modèle proposé pour sa marque "Buick": "La Crosse" qui au Québec signifie arnaque ou masturbation.

Publiez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.