Ca chauffe entre l’Aquaboulevard et la mairie de Paris. Au point que Paris Plage 2005 aurait pu être contraint de changer de nom. Encore eût il fallu que les fondements juridiques invoqués soient solides. En première instance le TGI de Paris a renvoyé Aquaboulevard dans les cordes.

Résumé du jugement à lire sur Vox PI.

Précédent

Shooté aux céréales

Suivant

A vous de juger !

A propos de l'auteur

Frédéric Glaize

Conseil en Propriété Industrielle (dessins & modèles, marques), chez Plasseraud IP.
Créateur et éditeur du site pmdm.fr.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Un autre article intéressant :