Des chaussures turques rebaptisées “Bush shoes”


Ramazan Baydan ne doit pas faire le bonheur des opticiens, car ce chausseur turc a un œil de lynx.

L’homme est formel : c’est une paire de chaussure fabriquée par ses soins qui été lancée par Mountazer Al-Zaïdi sur George W. Bush, le 14 décembre 2008. Il faudra le croire sur parole car l’objet du délit a été détruit à l’issue de l’expertise menée par les services de sécurité irakiens.

Le modèle en question existe en plusieurs tailles, dont le 44 (comme a pu en attester le président sortant) et pèse 300 grammes. L’entrepreneur turc précise en outre que ces chaussures bénéficient d’un certain “aérodynamisme“.

Un article publié par Le Monde (23 décembre 2008) indique que le nombre de commandes a bondi à 370 000 paires, mais on note surtout que :

Le modèle a été rebaptisé “chaussure Bush”, un argument de vente plus explicite que la Ducati 271, son ancien nom.

Visiblement M. Baydan a bien compris que le choix du nom d’un produit est loin d’être une question anondine.

MàJ : la provenance des chaussures volantes est discutée : “Elles ne viennent ni de Chine, ni de Turquie mais de l’usine de Bagdad du fabricant Alaa Haddad, l’un des meilleurs chausseurs du pays“, selon Zaïdi, Oudaï, le frère du journaliste (déclaration à Reuters, rapportée par le JDD).

Précédent Une décision un peu téléphonée
Suivant Liens rapides du 18 décembre 2008 au 23 décembre 2008

Un commentaire

  1. Avatar
    23 décembre 2008
    Répondre

    :)), y en a vraiment qui sont gonflés !

Publiez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.