Ramazan Baydan ne doit pas faire le bonheur des opticiens, car ce chausseur turc a un œil de lynx.

L’homme est formel : c’est une paire de chaussure fabriquée par ses soins qui été lancée par Mountazer Al-Zaïdi sur George W. Bush, le 14 décembre 2008. Il faudra le croire sur parole car l’objet du délit a été détruit à l’issue de l’expertise menée par les services de sécurité irakiens.

Le modèle en question existe en plusieurs tailles, dont le 44 (comme a pu en attester le président sortant) et pèse 300 grammes. L’entrepreneur turc précise en outre que ces chaussures bénéficient d’un certain « aérodynamisme« .

Un article publié par Le Monde (23 décembre 2008) indique que le nombre de commandes a bondi à 370 000 paires, mais on note surtout que :

Le modèle a été rebaptisé « chaussure Bush », un argument de vente plus explicite que la Ducati 271, son ancien nom.

Visiblement M. Baydan a bien compris que le choix du nom d’un produit est loin d’être une question anondine.

MàJ : la provenance des chaussures volantes est discutée : « Elles ne viennent ni de Chine, ni de Turquie mais de l’usine de Bagdad du fabricant Alaa Haddad, l’un des meilleurs chausseurs du pays« , selon Zaïdi, Oudaï, le frère du journaliste (déclaration à Reuters, rapportée par le JDD).

Précédent

Une décision un peu téléphonée

Suivant

Liens rapides du 18 décembre 2008 au 23 décembre 2008

A propos de l'auteur

Frédéric Glaize

Conseil en Propriété Industrielle (dessins & modèles, marques), chez Plasseraud IP.
Créateur et éditeur du site pmdm.fr.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Un autre article intéressant :