Koleos


whizchickenonabun CC BY-NC-ND

KOLEOS

Marque internationale n°711360

koleos

Le nom du 4×4 de Renault correspond à un terme grec qui est à l’origine de l’étymologie du terme “couille” (via Presse-Citron qui reprend Fluide Glacial).

Le dictionnaire de grec ancien d’Anatole Bailly indique que le sens précis de Koleos (κέλυφος, εος-ους (το)) est : “étui, fourreau [καλύπτω]”. Ce terme que l’on retrouve dans la racine de “coléoptère” est également à l’origine du latin “culus” qui a donné le français “cul” (Dictionnaire étymologique de la langue française).

Précédent Air France : nouvelle identité visuelle ...
Suivant Signature du contrat d’objectifs de l’INPI, 2009-2012

5 commentaires

  1. Avatar
    tarzan_killer
    3 avril 2009
    Répondre

    tarzan devrait chercher l'origine de "blaireau"

  2. Avatar
    carole
    18 avril 2009
    Répondre

    il ne vaut mieux pas avoir une telle voiture sin on conduit comme un couillon

  3. Avatar
    Laure
    23 novembre 2009
    Répondre

    Moi, en tout cas, je veux acheter une Koléos, et quand mon fils de 20 ans m'a donné la traduction, ça m'a un peu déçue. Même le vendeur de chez Renault ne savait pas cette traduction. J'espère en tout cas que peu de gens ne la connaisse, que ma réputation de bonne conductrice ne s'efface pas !
    Aujourd'hui, j'ai une Modus, je n'ose pas aller voir sa traduction!

  4. Avatar
    Lolo
    13 septembre 2011
    Répondre

    Cette news est complètement fausse car « Koleos » signifie « fourreau » (d'épée) en Grec (vulgairement assimilé au vagin) .
    Mais en plus d’être ridicule, cet article est d’une nullité exemplaire, car c’est le genre de truc qui va faire colporter une désinformation à des milliers (voire millions) de lecteurs pour ensuite se répandre de bouche à oreilles… Belle démonstration de journalisme à deux balles pour ne pas dire pire de la part de Frédéric Glaize… Ce monsieur ferait mieux de reprendre son article (à défaut de prendre des cours de Grec) ou bien le supprimer du serveur !

    • Frédéric Glaize
      19 septembre 2011
      Répondre

      Mon billet s’appuie sur des sources, citées par des liens hypertextes. Par contre de votre coté, je ne vois que le mépris d'un donneur de leçons, qui devrait commencer par bien lire ce que j'ai écrit pour saisir un peu mieux les nuances. Confondez-vous l'étymologie d'un mot avec sa signification ?

Répondre à Laure Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.