Jeux de mains : une large collection de vieux logos manuels

Frédéric Glaize

Pilules et Tonique Garnier

Frédéric Glaize

La condition de visibilité des pièces de produits complexes

Frédéric Glaize

Typographie : assimilation des lettres à l’aspect de diverses choses (deuxième série)

Frédéric Glaize

Otaries et phoques ornant des marques

Frédéric Glaize

Les chiffres clés de l’INPI pour les dépôts effectués en 2021

Frédéric Glaize

Dépôts de marques en Union Européenne en relation avec le conflit russo-ukrainien

Frédéric Glaize

Des noms de marques qui promettent des concepts uniques

Frédéric Glaize

Typographie : Quand le mot prend la forme des produits (première série)

Frédéric Glaize

Logos de couples : une galerie de marques déposées aux XIX et XXè siècles

Frédéric Glaize

Les pères sévères : marques constituées de portraits pas toujours souriants

Frédéric Glaize

Revue de presse du pMdM du 11 janvier 2022

Frédéric Glaize

Imagerie alsacienne en 32 logos + 1

Frédéric Glaize

La revue Propriétés Intellectuelles célèbre son vingtième anniversaire

Frédéric Glaize

Lancement du Prix APRAM 2022

Frédéric Glaize

Blip! : nouveau blog francophone dédié à la Propriété Intellectuelle

Frédéric Glaize

Microsoft , HTC, Nokia et Sony Ericsson ont annoncé engager une action en nullité à l’encontre de la marque communautaire APP STORE enregistrée au nom d’Apple (sources : Apple Insider, Digital Daily, Cnet).

Comme précédemment rapporté sur le pMdM, la marque américaine APP STORE fait l’objet du même type d’action de la part de Microsoft. Cette marque américaine est aussi celle invoquée par Apple dans le cadre de l’action en contrefaçon engagée contre Amazon aux Etats-Unis.

Les actions croisées se multiplient : la filiale luxembourgeoise d’Amazon a elle même déjà engagé une action auprès de l’OHMI en vue de faire annuler l’enregistrement de la marque communautaire APP STORE.

extrait de la base de donnée de l'OHMI pour la marque 007078314

Une autre marque verbale APP STORE a aussi été déposé (le 30 mars 2011) auprès de l’OHMI par Apple, pour désigner une plus grand nombre de produits et services. Cette demande qui porte le numéro 009852691 n’est pas encore publiée.

Précédent

Rapport annuel 2010 de l'INPI

Suivant

Nouvelle proposition de loi permettant aux génériqueurs de reprendre la forme ou la couleur d'un médicament enregistrée comme marque

A propos de l'auteur

Frédéric Glaize

Conseil en Propriété Industrielle (dessins & modèles, marques), chez Plasseraud IP.
Créateur et éditeur du site pmdm.fr.

  1. Est ce que nous connaissons les moyens invoqués? absence de distinctivité ? impossibilité d'enregistrer un terme du language courant?

    Celà étant n'est ce pas Apple qui ait ouvert les yeux du monde au monde des mini applications ? ne peuvent ils pas dans ce cas là revendiquer légitimement la paternité de ce mot et donc la titularité du droit?

    En tout cas j'ai hâte de voir comment cela va évaluer.

Répondre à klener Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Un autre article intéressant :