Des pieds et des jambes dans d’anciens logos


Pour cette sélection du jour parmi les marques anciennes, ce sont les membres inférieurs qui retiennent notre attention.

Voici donc des logos sélectionnés uniquement car ils représentent un pied ou une jambe.

marque française n°433134 (1948)

La première marque, qui vient “au secours du pied“, présente l’originalité d’être apposée sur la plante de celui-ci. Il est en effet assez rare de voir des logos utilisant une voute plantaire comme cartouche afin d’encadrer un message.

marque française n°28692 (1888)

La deuxième marque, déposée par une société L. Ramelot et Cie fait entrer une femme à lorgnons dans une bottine bicolore à lacets et un homme à haut-de-forme dans une très élégante bottine Balmoral à boutons. Comme dans le cas précédant, on a affaire à une composition assez peu commune.

marque française n°56 (1888)

La troisième marque est celle de Monsieur De Bil, dont elle reprend les initiales au dessus d’un pied, qui vient illustrer la destination de ses produits : des coricides et anti-sudoriques.

marque française n°353515 (1944)

Notre quatrième marque montre un patin à glace (“qui glisse”) fixé sur un soulier à ailette, façon talaria. Pour autant, le patinage reste étranger aux produits revendiqués, lesquels concernent des bicyclettes et leurs éléments constitutifs.

marque française n°357842 (1944)

Dans cette marque complexe, où le néologisme Lavtint apparait, le long d’une jambe, comme le terme principal, ses équivalents phonétique donnent immédiatement une signification : lave, teint (et parfume aussi).

Enfin, n’oublions pas la “Semelle confort” qui rend les pieds heureux et que l’on peut voir dans la série d’articles sur les logotypes de personnages dont l’aspect est lié à celui des produits qu’ils désignent.

Précédent #ActuPI : la revue de presse du pMdM du mercredi 03 avril 2019
Suivant Les marques conservées à l’INPI Épisode 3 : 1,3 million de marques déposées de 1857 à 1965

Aucun commentaire

Publiez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.