Le naming en 2020


L’article suivant est proposé par Cyril Gaillard, Directeur de l’agence de Naming Bénéfik.

Hier et demain

L’alphabet latin, celui que nous utilisons n’a pas changé depuis longtemps. A sa naissance il comportait vingt lettres auxquels se sont ajoutées six autres : les G, J, U, et les W, Y, Z faisant pour les dernières des lettres rares; autrement dit plus rarement utilisées que les autres. Si l’alphabet évolue peu, son assemblage diffère selon les époques, les gens qui l’utilise, en réinvente les combinaisons.

Le Naming révélateur d’une époque

Quand l’alphabet rencontre le marketing, les noms de marques qui en sortent en disent long sur ce qu’est la société à un instant T. Un nom de marque n’est pas une création ex nihilo mais bien l’expression des tendances qui le font éclore. Se pose la question de sa pérennité. Un nom tendance vieillira forcément autrement qu’un nom relativement intemporel, un peu comme les prénoms des enfants. Le retour aujourd’hui à des Lucien, Gabin, Marguerite, Françoise, montre dans cet autre domaine à quel point un nom exprime le caractère d’une époque.

Quelles tendances pour 2020 ?

Il n’existe bien entendu pas de tendances par année. 2018 / 2019 / 2020, les années se suivent et se ressembleront. La prédominance de l’anglais, l’influence des Start Up et la volonté de disposer de noms qui fonctionnent dans plusieurs pays produiront des noms aux inspirations communes. Des noms courts, facile à prononcer et libres sur le plan juridique. A force de tous vouloir la même chose c’est l’embouteillage. Alors les néologismes continueront leur avancée, des noms qui ne disent rien spontanément mais qui serviront de socle à la construction d’une marque. Un peu comme une brique neutre ou une page à modeler dont chacun, quel que soit son secteur d’activité, pourra faire ce qu’il veut.

Cyril Gaillard
Directeur de l’agence de Naming Bénéfik

Précédent Sports d'hiver et logos : une série de marques avec des dessins de skieurs glissant tout schuss
Suivant Animaux tentant de déchirer des vêtements, des toiles, des tissus et aussi du papier (4ème itération)

Aucun commentaire

Publiez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.