Jésus


Thomas Hawk CC BY-NC

On trouve relativement peu de marques Jésus sur l’ancien continent. Certains Offices sont frileux à l’égard des symboles religieux : par exemple l’enregistrement de la marque Jésus a été refusé au Royaume-Uni pour des jeans et des chaussures.

Aux Etats-Unis par contre, Jésus contribue directement aux affaires : plusieurs centaines de marques contiennent son nom.

Voici donc en ce jour de Noël un florilège de marques Jesus déposées (puis refusées ou enregistrées, voire abandonnées) aux Etats-Unis.

Celles pour toutes sortes de produits :
JESUS BURGERSJESUS CONDOM
JESUS PEN
Celle pour les green-backs :
Celle pour les boyz :
Celle pour la propagande de l’oncle Sam : JESUS TO THE COMMUNIST WORLD
Celle pour les replets :
Celle pour les fans d’uréthane :

Celle à l’origine de l’un des premiers litiges médiatisés autours des noms de domaine :

Jews for Jesus / Bradsky, District Court NJ, March 6, 1998
article de Wired, mars 1998

Celle d’origine française :

le Beaune Grèves Vigne de l’Enfant Jésus de Bouchard & Fils est un vin “caractérisé par son velouté, intense et délicat à la fois : un magnifique mariage de fruits et d’épices avec une pointe de boisé“.

 
Celle pour les NSPP :
 HOW WOULD JESUS VOTE?
Et enfin, peut-être la plus surprenante, celle pour les juristes :
 

 

Previous Santons de Provence
Next Mordez le tétard de cire

2 Comments

  1. Avatar
    11 janvier 2005
    Répondre

    He bien il y en a qui n’ont peur de rien ! Même pas du ridicule !

  2. Enrique Iglesias lance sa marque de préservatifs

    Source : 24 heures de Montréal (10/11/2005) Selon cet article, Enrique Iglesias veut commercialiser sous son nom une gamme de préservatifs. Le crooner latin lancerait son produit alors que sont commercialisées les capotes Kiss,…

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.