Jeux de mains : une large collection de vieux logos manuels

Frédéric Glaize

Pilules et Tonique Garnier

Frédéric Glaize

La condition de visibilité des pièces de produits complexes

Frédéric Glaize

Typographie : assimilation des lettres à l’aspect de diverses choses (deuxième série)

Frédéric Glaize

Otaries et phoques ornant des marques

Frédéric Glaize

Les chiffres clés de l’INPI pour les dépôts effectués en 2021

Frédéric Glaize

Dépôts de marques en Union Européenne en relation avec le conflit russo-ukrainien

Frédéric Glaize

Des noms de marques qui promettent des concepts uniques

Frédéric Glaize

Typographie : Quand le mot prend la forme des produits (première série)

Frédéric Glaize

Logos de couples : une galerie de marques déposées aux XIX et XXè siècles

Frédéric Glaize

Les pères sévères : marques constituées de portraits pas toujours souriants

Frédéric Glaize

Revue de presse du pMdM du 11 janvier 2022

Frédéric Glaize

Imagerie alsacienne en 32 logos + 1

Frédéric Glaize

La revue Propriétés Intellectuelles célèbre son vingtième anniversaire

Frédéric Glaize

Lancement du Prix APRAM 2022

Frédéric Glaize

Blip! : nouveau blog francophone dédié à la Propriété Intellectuelle

Frédéric Glaize
marque française 3775771

Le Conseil Régional de Bretagne dévoile le 28 janvier 2011 le site dédié à la « marque BRETAGNE ». On peut déjà voir à quoi ressemble le logo qui a été déposé dans les 45 classes de produits et services (!).

Le Conseil Régional explique sa volonté de se lancer dans une démarche de « marketing territorial » et laisse supposer que la marque s’apparentera à une marque collective.

D’autres territoires, villes ou agglomérations européennes ont déjà adopté le marketing territorial. Mais c’est la première fois qu’une région française s’engage dans cette démarche d’attractivité globale en y associant des partenaires publics et privés de tous horizons. La démarche est ouverte : tous les acteurs souhaitant se référer au territoire breton et à ses valeurs dans leur communication, pour faire connaître leurs activités, sont invités à s’approprier la marque Bretagne !

C’est l’Agence économique de Bretagne, qui assure la gestion de la marque Bretagne, en lien avec le Comité régional du tourisme. Elle explique de son coté :

L’objectif est donc de donner de la Bretagne une image de plus grande diversité et d’innovation. La solution ? S’appuyer sur une marque partagée que les entreprises, les associations, les acteurs publics… pourront utiliser pour faire référence à la Bretagne dans leur communication. Il ne s’agit pas d’un simple logotype mais d’une boîte à outils regroupant le positionnement et les valeurs de la marque, le logotype, sept signes d’expression, des couleurs, du vocabulaire. En partageant ces mêmes signes, un « fil rouge » va se créer entre tous les acteurs bretons et va renforcer et rendre plus cohérente l’image de la Bretagne.

Voir en complément :

Précédent

Livres : La gestion de la documentation juridique, Code de la Propriété Intellectuelle 2011 et Los Logos Compass

Suivant

Liens rapides du 14 au 28 janvier 2011

A propos de l'auteur

Frédéric Glaize

Conseil en Propriété Industrielle (dessins & modèles, marques), chez Plasseraud IP.
Créateur et éditeur du site pmdm.fr.

Un commentaire

Répondre à ptkk Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Un autre article intéressant :