Voici un petit bêtisier des dépôts de marques faits à la va-vite. Leur titulaire n’aura probablement pas acquis la protection espérée, que l’on peut imaginer au travers de certaines notes d’intention maladroites.

dépot electronique capture ecran
Le dépôt sous forme de capture d’écran artisanale

 

notre reelle marque
Le « réel nom de marque » ne serait-il donc pas celui déposé ?

 

ordinateur communiste
Un ordinateur communiste.

 

decline en bas de casse
Même l’État français peut indiquer un peu n’importe quoi dans ses dépôts de marques.

 

point d exclamation
Un point d’exclamation dans le graphisme.

(hat tip: MGC)

 

peut s ecrire de trois facons
Toutes les « manières d’écrire » cette marque.

 

pas de graphisme particulier
Pas de graphisme particulier.

 

abeille
Un nom, un slogan et un but.

 

je depose le non
Je dis ce que je fais et je fais ce que je dis.

 

marque avec QR code ou slogan ou quoi
Diverses choses, dont un QR Code.
Précédent

Autodivulgation : quand la Troisième chambre de recours de l'EUIPO réécrit l'article 7.2 du Règlement sur les Dessins & Modèles communautaires

Suivant

Saint-Gobain adopte un nouveau logo

A propos de l'auteur

Frédéric Glaize

Conseil en Propriété Industrielle (dessins & modèles, marques), chez Plasseraud IP.
Créateur et éditeur du site pmdm.fr.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Un autre article intéressant :