Kola Astier


CC0 Public Domain FotoArtTreu

Cette marque de produits pharmaceutique constitue un aliment d’épargne aux vertus bénéfiques. C’est aussi un remède à des maux divers et nombreux. Sont ainsi vantées ses usages divers :

  • anti-neurasthénique
  • régulateur du cœur
  • excitant du système musculaire
  • asthénies
  • adynamie cardiaque
  • dépression nerveuse
  • entrainement aux sports
marque française n°357079 (1944)

Tout cela intervient grâce à l’extrait de noix de Kola compris dans les dragées identifiées sous le nom du docteur Astier. On peut voir un exemplaire du flacon portant cette marque sur le site d’un collectionneur.

Mentionné dans un article sur les spécialités médicales du XXème siècle, le Kola Astier (qui existait également sous forme de granulés) est puissant : recherché pour sa teneur en caféine, il circule sous le manteau chez les cyclistes. Bernard Sainz, dit “Docteur Mabuse”, y faisait référence sous le nom de code “Coca-Cola” (Le Point 14 mai 1999).

Ce dépôt qui date de 1944 est le fait du fils Astier, Paul. Car c’est le père, Placide Astier, qui obtint en 1897 un médaille d’or à l’exposition de Bruxelles pour son “Kola Astier“. Élu par la suite député, celui-ci finira sénateur.

La marque KOLA ASTIER, au moins sous sa forme verbale, a continué à être utilisée jusqu’en 2000 pour des comprimés toniques, commercialisés par le Laboratoire BEAUFOUR IPSEN PHARMA, qui l’avait acquise en 1986.

Précédent Des marques aux libellés de produits ou services hors normes
Suivant #ActuPI : la revue de presse du pMdM du mardi 16 octobre 2018

Aucun commentaire

Publiez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.