Déposée en 1938, cette marque présente quelques aspects saisissants.

Le sens de la perspective et le respect des proportions ne semblent pas constituer les principales préoccupations de l’artiste ayant croqué la scène.

Le gendarme, posté au coin de la rue, qui verse nonchalamment quelques gouttes d’un « produit chimique arrêtant le démaillage des bas« , a affaire à une paire de collants énorme. Le gigantisme de jambes féminines en pleine rue préfigure presque l’audacieuse affiche du film de 1958, l’Attaque de la femme de 50 pieds.

Face à ces jambes géantes, le gendarme bienfaisant a aussi le don de formuler ses promesses par l’emploi d’un beau zeugma :

J’arrête les voleurs et même les mailles de vos bas.

Qui peut en dire autant ?

Précédent

#ActuPI : la revue de presse du pMdM du 16 novembre 2019

Suivant

Sanforized

A propos de l'auteur

Frédéric Glaize

Conseil en Propriété Industrielle (dessins & modèles, marques), chez Plasseraud IP.
Créateur et éditeur du site pmdm.fr.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Un autre article intéressant :