Articles avec le tag

typographie


La typographie est rarement employée de façon innocente dans les logos. Les promesses que formule une marque passent aussi à travers des codes graphiques, ou attributs sémiotiques. La rencontre du signifiant et du signifié peut donner des résultats calligraphiques amusants, telles les créations de Joël Guenoun (Les Mots Ont des Visages, 1995). Ici, avec cette …

0 103

De cette marque (dont on a ici le renouvellement de 1944) on peut admirer la typographie du terme principal G.R.A.P., ayant l’aspect de ceps de vignes. La marque présente également la particularité de contenir un long laïus liant la qualité du vin à son degré (d’alcool) : Si les plus grands médecins ont reconnu l’action …

0 198

La photographie qui orne l’introduction de cet article permet de constater que la main de Madame Ursula Galope trace une signature dont la graphie de l’initiale confère à elle seule un sens tout à fait spécial à son patronyme. Cet effet malheureux se retrouve dans quelques rares logotypes à la typographie ambiguë. Respectueux: Souffrez, Monsieur, qu’on …

0 433

Cet article est le n° 1 sur 2 de la série Hommes de lettres

Voici encore une collection de marques anciennes dont la construction présente un point commun. Cette dizaine de marques françaises du XXème siècle comporte des personnages dont la physionomie est essentiellement constituée de lettres. Pour autant, ces logos ne sont pas dessinés à la six-quatre-deux. Au contraire, la façon dont les lettres donnent corps à des …

1 635

En 1953, un monsieur (habitant dans une rue portant son nom) était un précurseur es-mixologie. En plus de cela, il maniait le plein et le délié avec un certain art. On peut imaginer d’où lui est venue l’inspiration qui lui fit prolonger la partie inférieure du premier C. Sa façon de boucler la partie supérieure …

1 227

Cet article est le n° 2 sur 2 de la série L'art de bien souligner

L’un des enrichissements typographiques les plus simples consiste à souligner un ou plusieurs mots. C’est une façon de leur donner une importance accrue : on souligne pour attirer l’attention du lecteur sur la partie la plus significative d’un message. Cette simplicité du procédé n’est qu’un point de départ. Un typographe doué pourra souligner de bien …

0 413

Le losange apparait comme une figure récurrente pour mettre en valeur ou contraindre la forme des lettres qu’il entoure. Les puristes pourront objecter que dans ces trente six marques semi-figuratives, il n’y a pas que des losanges qui fournissent le cadre ; sont également incluses des formes comportant plus de quatre côtés, tels un pentagone …

0 327

Dans cette galerie de marques semi-figuratives, la sélection présentée repose sur la présence d’un effet typographique lié à la grandeur relative des lettres. Dans un même mot, la taille des caractères utilisés varie dans un sens puis dans l’autre, de sorte que les lettres centrales soient les plus grandes et celles en début et fin …

0 234

Ces quatre marques qui correspondent à des dépôts effectués entre 1966 et 1977, sont publiées ensemble ici en raison de leur aspect. Leur point commun réside dans le tracé manuscrit des lettres qui les composent. Comme l’écriture est quelque chose de très variable d’une personne à une autre, le fait d’utiliser une écriture manuscrite pour …

0 211

Rien que pour vos yeux, voici une sélection de marques semi-figuratives publiées dans les Bulletins Officiels français de 1967. Leur point commun réside dans le travail des caractères dont ont fait preuve les créateurs du graphisme de ces marques. L’aspect visuel de ces marques est très souvent un vecteur des valeurs qu’elles cherchent à exprimer …

0 304