Cette marque déposée en 1947 par un oranais vise des levures.

Ce sont les mentions qui figurent sur sa représentation qui interpellent. Quelque soit la signification précise qu’on leur prête, deux qualificatifs apparaissent antinomiques. Il est en effet aussi bien indiqué « levure chimique » que « levure naturiste » (sic).

marque française n°409642 (1947)
Précédent

Drôles de noms de marques : BELMER, SEMICONE, GAPACON et BOBARD

Suivant

Elixir Royal d'Arnica

A propos de l'auteur

Frédéric Glaize

Conseil en Propriété Industrielle (dessins & modèles, marques), chez Plasseraud IP.
Créateur et éditeur du site pmdm.fr.

Un commentaire

  1. Remarque très juste. « Chimique » et « naturiste » !!! Le problème est que le mot « naturiste » n’est pas protégé, n’importe qui peut baptiser « naturiste » n’importe quoi. Dans un autre domaine, les exhibitionnistes sexuels du célèbre Cap d’Agde se prétendent « naturistes ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Un autre article intéressant :