Dans l’attente du premier arrêt de la CJUE relatif aux annonces par liens sponsorisés et du podcast que nous avons organisé pour le commenter illico, nous revenons avec Webmarklaw.com sur les faits des trois affaires qui ont suscité les questions préjudicielles que la cour de cassation à renvoyées vers la Cour Européenne.

Après les récapitulatifs concernant les affaires « Vuitton » et « Bourse des Vols« ,  reste donc à redonner les faits et dispositifs des décisions intervenues à propos de l’usage de la marque Eurochallenges. En revenant de la même façon sur les faits de l’affaire « Bourse des Vols », on avait pu voir que les marques initialement invoquées n’étaient plus en vigueur (elles ont été re-déposées par la suite). La même situation se rencontre ici : l’enregistrement n°97 665 926 (qui était concédé en licence) invoqué en 2004 n’est plus en vigueur… Un nouveau dépôt a été effectué en 2008.

Sur Webmarklaw.com, Bertrand Pautrot rappelle donc les principales décisions intervenues dans le cadre de ce troisième litige.

En complément de son billet, voici également :

Précédent

le nouveau logo de Monceau Fleurs

Suivant

Arrêt AdWords I : podcast avec Bertrand Pautrot, Gilles Ringeisen, Cédric Manara & Frédéric Glaize

A propos de l'auteur

Frédéric Glaize

Conseil en Propriété Industrielle (dessins & modèles, marques), chez Plasseraud IP.
Créateur et éditeur du site pmdm.fr.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Un autre article intéressant :